Efraín Ríos Montt

Efraín Ríos Montt est un militaire et homme d'État du Guatemala. Naît le 16 juillet 1924. Il commence sa carrière militaire comme cadet en 1946 et est promu général en 1972. Devient chef de l'État-major entre 1970 et 1974.


En mars 1982 un coup d'État renverse le général Romeo Lucas García, et Ríos Montt est placé à la tête de la junte militaire.


Lors de sa courte présence au pouvoir il met en place les Patrouilles d'autodéfense civiles (PAC), miliciens recrutés de force par l'armée et ayant comme objectif d'éradiquer la guérilla. Ainsi, 440 villages sont complètement rasés, près de 10 000 Indiens massacrés ou jetés par hélicoptère dans l'océan Pacifique.


Il est à son tour renversé lors d'un coup d'État en août 1983 par son ministre de la défense le général Mejía Víctores.
Il fonde un parti politique (le FRG, Front républicain guatémaltèque) et en 2000 devient président du Congrès. En 2003, il se présente aux élection présidentielles. Après une bataille juridique qui tourne en sa faveur (la constitution interdit en effet aux anciens participants d'un coup d'État de se présenter), il est battu lors du premier tour le 9 novembre 2003.


Le général Efraín Ríos Montt est pasteur évangélique proche de Pat Robertson. Il est membre de la Church of the World (Gospel Outreach), basée en Californie (sources : "Inside the League" par Jon Lee Anderson, 1986 et "Spiritual Warfare" par Sara Diamond, 1989). Son frère, Mgr Mario Ríos Montt, est évêque catholique du Guatemala.

 

Publié sous GNU Free Documentation License. "Efraín Ríos Montt." Wikipédia, l'encyclopédie libre. 23 juin 2006, 12:28 UTC. 31 juillet 2006, 21:06 <http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Efra%C3%ADn_R%C3%ADos_Montt&oldid=8143567>.

bottom

Copyright 2005 - 2017 © Dictateurs.com